préparatrice en pharmacie

Généralement, la préparatrice en pharmacie est chargée de prescrire les médicaments en respectant les doses et normes bien précises. Elle assiste donc le pharmacien tout en offrant des conseils pratiques aux patients. Néanmoins, même si ce métier intéresse beaucoup de candidates, seules celles qui répondent aux exigences du métier s’en sortent correctement.

Les attributions principales

La préparatrice travaille sous la responsabilité du pharmacien. En effet, elle est la seule à pouvoir le seconder dans l’officine. S’occuper de la préparation des médicaments est sa principale attribution. Elle contrôle si l’association de plusieurs produits n’est pas dangereuse pour la santé. Elle prodigue aussi des conseils pratiques sur certains traitements. Le travail de préparatrice en pharmacie demande un savoir-faire particulier.

En tant que scientifique, elle doit connaitre la biologie et la biochimie afin de pouvoir conseiller les patients. En outre, la maitrise de la législation en matière de pharmacologie est également requise. De cette manière, elle pourra assurer le respect des normes d’hygiènes et sanitaire dans l’officine. Dans tous les cas, ses missions varient selon l’établissement d’affectation. Dans une pharmacie, son rôle est stratégique dans la mesure où elle est chargée d’accueillir la clientèle.

En plus, elle s’occupe également de les conseiller sur les médicaments adaptés surtout dans le domaine du cosmétique. En outre, elle peut intervenir dans un hôpital en offrant ses prestations aux différentes directions. Maitrisant la chimie, elle est aussi sollicitée par les industries pharmaceutiques. Elle a pour rôle de vérifier le conditionnement des matières premières.

Le profil d’une préparatrice en pharmacie

Faisant partie du métier dans le secteur de la santé publique, le poste de préparatrice nécessite la possession d’un diplôme spécifique. Il s’agit notamment du brevet professionnel de préparateur en pharmacie. Toute personne souhaitant cet emploi devrait donc suivre une formation de deux ans après l’obtention du bac de préférence en série S ou STL (sciences et technologies de laboratoire). Pendant cette période, elle renforcera ses connaissances (chimie, biologie …).

Des expériences pratiques accompagneront ces apprentissages. La préparatrice en pharmacie peut se prétendre à une bonne évolution de carrière. En effet, après quelques années, elle peut intervenir dans les hôpitaux. Une procédure de sélection spécifique est réservée aux candidates.

De cette manière, elle peut facilement devenir fonctionnaire et bénéficier d’un certain nombre d’avantages. D’ailleurs, elle a également la possibilité de passer le concours d’entrée à l’Institut de formation des cadres de santé après 4 ans.